UniversitÓ
di Siena
 
Dettaglio Testo
 
   

BDAL

65,4

RS

1590

Repertorio Metrico

1004,5
Bibliografia Petersen Dyggve 1951, p. 363
Genere chanson
N Strofe 6
Refrain
Schema Rimico ababbbcc
Schema Sillabico 8888886A
Genere Rime mmf
iriez et destroiz et pansis
chanterai amoreusement,
que contre mon cuer l'ai empris;
a pou que je ne m'en repent!
car qui savroit le grief torment
dont la nuit et le jour me sent
por fine amour veraie,
de voir diroit qu'a son grant tort m'esmaie.
Dex! tant m'avra cist maus sopris,
s'en garrai, si ne sai coment;
et se je muir lŰax amis,
c'est garir honoreement;
et s'en vivant ma joie atent,
je l'atendrai mout bonement,
quel que mal que j'en traie.
bien ait dolor qui si grant joie apaie.
en maintes menieres devis
ma joie, mais trop me vient lent.
se j'en fusse poŰste´z
saichiez qu'il alast autrement,
car quant plus a amer entent
Amors me grieve plus forment,
sanz nul bien que j'en aie
vors seulement qu'esperance m'espaie.
onques ma dame ne requis
riens outre son comandement;
car ses genz cors et ses clers vis
et sa granz valours me deffent
que je n'aie fol hardement
de pr´er ensi hautement;
ainz atendrai menaie.
Dex, que ferai, se Merciz me delaie!
mout i ai eŘz enemis
faux et cruelx vilainnement;
car plus dout et ferai touz dis
lor ennui qu'autrui hardement,
car plus ainment decevanment.
li tra´tres qui jure et ment
ocist plus tost sanz plaie
que li hardiz qui en valor s'essaie.
sire, se ma vie me rent
cele qui m'a mort longuement,
a son oÚs revivroie.
cil ne vit pas cui granz ire maistroie.