Università
di Siena
 
Dettaglio Testo
 
   

BDAL

87,1

RS

0200=1356

Repertorio Metrico

966,6
Bibliografia Tischler 1997
Genere chanson*
N Strofe 6
Refrain
Schema Rimico ababbbab
Schema Sillabico 77777777
Genere Rime fm
je chant, mes c'est mauvés signes,
qu'en chantant me descofort;
cil n'est pas de chanter dignes
qui ne chante par deport.
et quant plus m'i reconfort
de la dolor que je port,
faz tout ausi com li cignes,
qui chante devant sa mort.
li amant ki vivent d'aise
chantent renvoisïement;
maix ma vie est trop mavaixe,
por ceu chant geu autrement.
prouvez mi sui loiaument
a la bele ou mes cuers tent,
com li ors en la fournese
qui s'espurge de l'argent.
j'atent bel aprés la pluie
si com li sauvages hom;
mes mult me grieve et ennuie
de servir sanz guerredon.
on dist c'Amors ont douls nom,
maix c'est bien contre raixon;
mes plus est amers que suie
qu'en amer n'a s'amer non.
ma dame seit bien mon estre,
bien voit c'amors me destraint;
fait moi l'apalle senestre
ne veult dire k'elle m'aint.
maix coment k'elle me mainst,
mes cuers d'ameir ne se faint;
vers li veul anious estre,
car on dist c'anious voint.
solaus, n'aiés ja puissance
de ma dame enluminer,
mes adés li fetes honbre
pour couvrir sa grant biauté.
de Paris jusqu'a la mer,
d'Arraz jusqu'a saint Omer,
qui chercheroit tout le monde
ne trouveroit il sa per.
chanson, va t'en a ma dame,
si li di sanz atargier
qu'ele estaigne la grant flanbe
dont je cuit vif enragier.
et s'ele te fait dangier,
si li di en reprouvier
que povres cuers est de fame,
car tost le voit on changier.