UniversitÓ
di Siena
 
Dettaglio Testo
 
   

BDAL

185,12

RS

0739

Repertorio Metrico

772,3
Bibliografia Petersen Dyggve 1938, 03
Genere chanson*
N Strofe 6
Refrain
Schema Rimico abababac
Schema Sillabico 77777777
Genere Rime mmf
ne mi done pas talent
de chanter li mois de mai,
maiz Amours de qui descent
uns noveaus confors ke j'ai,
quant cele qui longement
m'a tenu en grant esmai
rešoit mon service et prent,
et je plus ne li quier mie.
cuer et cors entierement
en son service metrai.
bel m'est, s'ele mi reprent,
tantost com je mefferai.
et quant jou a enc´ent
son comant trespasserai,
ja puis n'aie alegement
des maus dont je quier a´e.
ne sai por quoi ne coment
m'avint que si haut pensai
ne ou pris le hardement,
car en moi cose ne sai
qui d'amer si hautement
me deŘst metre a l'esai,
fors Amors tant solement,
ki sor moi a signorie.
ne fui pas de pooir grant
lors quant Amors m'asalli,
mais sospris m'orent avant
li oel dont ma dame vi
si tres belle et si plaisant
que maintenant m'i rendi.
mes cuers s'em part sospirant:
ele l'a en sa baillie.
lors me couvint estre amant
celi que mes cuers coisi,
car ainc ne puis son samblant
jor ne nuit metre en oubli.
bel m'est quant a son servant
me tient, mais poi mi afi
ens mon servir, tant ne quant,
se PitiÚs ne m'en a´e.
canšons, va t'ent maintenant
a Jehan de Braine et di
que j'ai mout le cuer joiant
de šou q'il n'a pas le cri
qu'il va ces dames gillant,
ainz est toz en lor merchi:
ausi sont tout vrai amant,
car d'eles naist signorie.